Affordable Art Fair : 10 conseils pour collectionner et profiter

Our experts’ advice on how to buy art
 

From Le Petit Journal NYC - Words by Laurence de Valmy —  September 9 2019


1. Voir de l’art

Quel type d'art vous fait vibrer ? Etes vous attiré par des artistes / styles spécifiques ou êtes vous éclectique ? Voir de l’art vous permettra de découvrir votre style de collectionneur et même au dela comme nous l’explique Latifa Metheny, Directrice d’Azart Gallery « En découvrant chacun notre propre perspective sur le travail d'un artiste, nous découvrons notre propre place dans le monde et dans la vie. Alors que notre état d'esprit change et évolue, une grande œuvre d'art reste une boussole pour nous guider et nous rappeler où nous sommes allés et où nous allons ».

À New York, vous avez l’embarras du choix : musées, galeries et bien sur les foires d’art. Ces dernières comme l’Affordable Art Fair sont un excellent moyen de voir l’art de nombreuses galeries internationales sous un même toit.

KAHN 5.JPG

2. Faites confiance à votre instinct et profitez des conseils de pro

Acheter de l’art peut intimider car comment savoir si on fait le bon choix entre différentes oeuvres que l’on aime ? « L’acquisition d’oeuvres d’art a longtemps été une expérience réservée à un petit nombre de collectionneur avertis. Aujourd’hui l’art est plus accessible et de plus en plus de personnes achètent des oeuvres d’art originales dans les foires d’art ou dans les galeries d’art » explique Michèle Mariaud dont la galerie eponyme est basée à Soho depuis 15 ans. « Les galeristes ont un rôle de “GPS” pour aider les personnes à choisir parmi une offre qui n’a jamais été aussi abondante. Je m’attache personnellement à proposer une sélection d’oeuvres originales réalisées par des artistes engagés dans leur création à un prix juste ». 

KAHN.JPG

3. Sollicitez les galeries pour un service sur mesure

Faire découvrir des artistes est au coeur de leur métier et de nombreuses galeries offrent un service sur mesure à l’instar de Géraldine Hassler, fondatrice de Kahn Gallery « je me rends chez nos collectionneurs le plus souvent possible pour comprendre leurs démarches d'acquisition et de collection et ainsi leur présenter différents portfolios. Nous réalisons souvent des commandes auprès des artistes et c'est un projet que j’affectionne particulièrement car la mise en contact entre l'artiste et le collectionneur se réalise et deux approches se rencontrent. C'est souvent un moment fort d'être aussi près de la création avec une démarche de personnalisation très aboutie. Et rien n’est plus satisfaisant que de voir une personne comblée par une oeuvre d'art ! »

BXL 18.JPG

4. Écoutez vos émotions 

L’offre est variée et il y a beaucoup d’artistes de talent… alors pour faire votre choix, le conseil donné par Muriel Guépin, basée dans Soho, est de “suivre vos émotions. Parfois l’oeuvre s’impose comme une évidence et c’est simple. Dans d’autres cas on peut hésiter entre deux oeuvres d’un même artiste ou de deux artistes différents. Mon conseil est prendre le temps de la réflexion. Sleep on it.. La réponse vient souvent naturellement le lendemain! ». Et quand la décision implique deux personnes? « Si vous êtes en couple et n’avez pas les mêmes goûts, n'essayez pas forcément de trouver un compromis entre vous pour l’achat d’une oeuvre. Aucun de vous ne sera complètement satisfait. Décidez plutôt d’acheter chacun une oeuvre qui vous plaît chacun son tour ».

5. Définissez votre budget

Vous avez besoin de passion et non de fortune pour constituer une collection de grande qualité comme l’ont démontré Herbert et Dorothy Vogel. En 50 ans, ce couple de fonctionnaires de New York a rassemblé une collection de près de 5 000 œuvres d'art d'artistes de renom qu’ils ont léguée à la National Gallery of Arts, DC. 

À l’Affordable Art fair, il est possible de faire l’acquisition d’oeuvres originales de qualité pour des budgets variés. Bon à savoir : un des facteurs qui impacte le prix des oeuvres est le type de matériaux utilisés. Les oeuvres sur papier (dessins, collages, photos, impressions multiples) sont en général moins chères que des peintures sur toiles ou des sculptures en bronze et peuvent donc être un bon moyen de démarrer sa collection. Enfin, repérez des artistes émergents, ils sont plus abordables que les noms « établis ».

Hamburg SA gold.JPG
 

La Rédaction aime : L’Affordable Art Fair propose un mur “moins de $500” et les oeuvres à moins de $1000 sont indiquées sur chaque stand. 

 

Affordable Art Fair

Du 26 au 29 septembre

Metropolitan Pavilion

125w 18th Street

New York, NY 10011

KahnGalleryHK.JPG

Que reste-t-il d'une civilisation disparue ? Quel est le lien commun entre tous les humains à travers les âges ? Vous l'avez deviné : l‘Art. Les files d'attente devant les musées et le succès des foires d'art sont une bonne preuve de son pouvoir d’attraction. Et lorsque l’on vit à New York, capitale mondiale de l’art, on a la chance d’avoir accès au meilleur de l’art international. 

Alors pourquoi ne pas profiter de l’Affordable Art Fair qui aura lieu du 26 au 29 septembre prochain, au coeur de Chelsea, pour devenir collectionneur ou étendre votre collection ? Et comment aborder cette démarche parfois intimidante ? 

Lepetitjournal.com New York est allé à la rencontre de galeristes, qui participent à cette nouvelle édition, et de collectionneurs, qui partagent avec nous leurs motivations et conseils pour constituer une collection qui vous ressemble.  

 

Créer sa collection d'art ?

Points de vue de collectionneurs 

1. Pour décorer son intérieur avec une âme et exprimer sa créativité 

Avoir un intérieur orné d’oeuvres qui ont un sens, dont vous connaissez l’histoire et le créateur, est une façon de créer quelque chose d'unique qui va refléter votre propre esprit créatif. Elisabeth Bradley confirme “avec mon mari, nous souhaitons avoir quelque chose de beau et de créatif chez nous, d’unique et de spécial”. 

 

2. Pour penser, ressentir et voir différemment 

Picasso déclarait que l’art « enlève de l’âme la poussière de la vie quotidienne » et Paul Klee que « l’art rend visible ce qui ne l’est pas ». Colleen Lima, jeune collectionneuse new-yorkaise confie « j'aime collectionner, car l'art m'apporte de la joie et me challenge de manière amusante. J'aime relever le défi d'essayer de comprendre les intentions de l'artiste et de plonger dans l'histoire d'une pièce ».

  

3. Connaître des artistes et soutenir leur travail 

L’élément humain de la collection d’art est un facteur important pour beaucoup de collectionneurs. De nos jours, il est possible de rencontrer des artistes personnellement, ou en les suivant sur les médias sociaux, et de découvrir leur univers. C’est également l’une des motivations d’Elisabeth Bradley « j'aime beaucoup soutenir des artistes que nous connaissons ou sur lesquels j'ai lu. De plus, j’ai le sentiment que l’art est quelque chose de spécial et ceux qui le collectionnent travaillent tous ensemble pour soutenir les artistes, leurs idées originales et leurs contributions positives à l’humanité ».

 

4. Sortir tout en apprenant

Le monde de l'art est un monde social et les collectionneurs en sont l'épicentre : vous serez invités à des vernissages, foires d'art, expositions, visites d'ateliers et rencontrerez des personnes partageant le même intérêt. Il existe d’ailleurs des clubs comme Arts Club ou Women of Culture qui offrent des événements sociaux autour de l’art. 

 

5. Pour transmettre à ses proches

Exposer son entourage et ses enfants à des oeuvres originales permet de leur transmettre le goût de l’art. En plus de l’aspect intangible, qui sait, vous aurez peut être la chance de miser sur un artiste dont la cote va décoller ? « L’investissement n’est pas notre objectif principal mais c’est vrai que nous sommes heureux d’avoir acheté des oeuvres d’artistes dont la cote a décollé par la suite » déclare Julie F.

 

La Rédaction aime : l’Affordable Art Fair s’adapte avec d’une part des heures tardives et festives pour la sortie de bureau et d’autre part aux jeunes parents en offrant des “stroller hours” le samedi et dimanche matin de 10 à 11 h 

Vous voilà convaincu... Alors comment vous lancer ?

Read full article here : https://lepetitjournal.com/new-york/affordable-art-fair-10-conseils-pour-collectionner-et-profiter-264491

See you at the Affordable Art Fair NYC 2019

 
 

Find us at the Affordable Art Fair New York (AAF). We’ll display a selection of emerging and established contemporary artists in the innovative and affordable spirit of the fair, including Anna Barlow, Nat Bowen, Christine Flynn, Damien Gard, Bruno Helgen, Joseph, Elisabeth Lecourt, Sylvie Mangaud, Philippe Ringot, Gregory Watin

Affordable Art fair New York
September 25 - 29
Booth # E 8

Selected artists include…

For more informations about available artworks,
please contact 
geraldine@kahn-gallery.com

AAFNYCsept 19.png
 

Fondation Bernardaud, Limoges, FR

Anna Barlow - in France, Porcelain best place. Upcoming show ‘Ceramiques Gourmandes’ from June 21, 2019 to April 2020


 
 

When art becomes epicurean, voracious, pie-eyed with the pleasures of the palate—inventing dishes, desserts, pieces montées or banquet scenes—sinking its teeth into an examination of our relationship with food (guilty, sensual, problematic)—we have Céramiques gourmandes, an exhibition cooked up by the Fondation Bernardaud, featuring fourteen international artists with a taste for ceramic: the crème de la crème

 
FondationBernardaud KahnGallery Anna Barlow.png

Fired clay and fine fare have long been companions. Gustatory pleasure has inspired artists in every era: what we eat says so much about humankind, its environment and its excesses. The feasts we see here are technical feats, to be savored visually, virtually. Like a mouthwatering promise. You can almost hear the “mmmm”s, “yum”s, and “more”s. 

In the 18th century, during the vogue for naturalism, ceramicists played with trompe l’oeil. Fantasies in faience and porcelain, decorated plates or trick displays, were wildly popular through Europe—England, Hungary, Germany, and France. There were reproductions of radishes, artichoke quarters, and hard-boiled eggs, sometimes doused in mayonnaise. Kilns yielded compotiers full of olives and bouchées à la reine. There were terrines in the form of pheasants, ducks, roosters; plates disguised as hearts of lettuce or bunches of asparagus; bonbonnières as lemons. Bestiary and kitchen garden were called upon to decorate festal tables.

Delectation is always a question of taste. Gluttons are scourged; gourmets’ refinement encouraged. What we eat reveals what we are. And in our consumer societies, now grown obese, the question of food is at the heart of sanitary, political, and ecological issues.

Olivier Castaing, Exhibition curator

Hélène Huret, Director of the Fondation Bernardaud


About Maison Bernardaud
After working with Marc Chagall, Alexander Calder, Jean Lurcat, Marjane Satrapi, Jeff Koons, Sophie Calle, David Lynch, Joan Miro, or Iris Apfel. La Maison Bernardaud has always been keen on working with talented artists.

donut Barlow 2.png


PORCELAIN: THE MATERIAL THAT KNOWS NO LIMITS

A salute to porcelain 

Each new Bernardaud collection offers fresh evidence that this refined material with unexpected properties is redefining style in the world of fine china. Contemporary and bold, the brand inspires designers and encourages artists to venture into unknown territory.

Each creation bearing the Bernardaud mark, whether dinnerware service, jewelry, furniture or a light fixture, is intended to bring simple luxury to everyday life. Two thousand years after it was first discovered, porcelain remains as remarkable as ever. Bernardaud perpetuates and diversifies traditional skills and techniques, preserving a valuable component of France’s cultural heritage. The company never stops reinventing the art and craft of making porcelain.
Exploring new territory

It’s easy to see what porcelain brings to the table! Its individual place settings are complemented by serving platters, soup tureens, tea and coffee services and other accessories. Bernardaud has designed and manufactured tableware for everyday use since 1863, while constantly refreshing its inspiration. 

In an ongoing quest to explore the possibilities of its signature material, Bernardaud capitalizes on its traditional expertise to explore new avenues. The company calls on designers to find new applications and artists to create works of art using ‘‘white gold’’ as their medium. While catering to true connoisseurs, Bernardaud now reaches those who are unfamiliar with porcelain or can only imagine its more conventional uses. Bernardaud encourages everyone to (re)discover their favorite material via its own broad array of decorative objects and art works, and to incorporate these simple luxuries into their daily life.

Real daring: to thine own self be true

Bernardaud fully integrates porcelain into every area of modern lifestyle: the decorative arts (with beautiful objects for the home, furniture and light fixtures), personal adornment (jewelry) and innovative tableware and art works created by contemporary artists under the auspices of the Fondation Bernardaud. Porcelain is ubiquitous and appears where least expected.

In an industry often dominated by marketing strategy, Bernardaud remains true to its unique philosophy, which is to take the market pulse, then operate on intuition and experience. Real daring means following your own star!

Artists:

Chris Antemann (USA)
Bachelot & Caron (France)
Anna Barlow (UK)
Charlotte Coquen (France)
Christina Erives (Mexico)
Jae Yong Kim (Korea)
Juujuu Kim (Korea)
Yuko Kuramatsu (Japan)
Kaori Kurihara (Japan)
Shayna Leib (USA)
Susan Nemeth (UK)
Marie Rancillac (France)
Dong Won Shin (Korea)
Jessica Stoller (USA)

Contact Presse Hélène Huret : hhuret(at)bernardaud.com

Exhibition from June 21, 2019 to March 28, 2020

FONDATION BERNARDAUD - 27, avenue Albert Thomas, 87000 Limoges (France)

More about the Fondation

How to come to Limoges

Opening hoursJune 1 to Sept. 30:Guided tours are available every day except Sunday, including on national holidays.Tours are given at regular intervals between 9.45 a.m. and 4:15 p.m. A tour lasts about an hour and a quarter.It is advisable to book in advance.During the rest of the year, tours must be booked in advance.Entrance tickets:Adult: 6€Children under 18 and Art school students: free of charge.

Read the full article here : https://www.bernardaud.com/en-gb/gb/news/exposition-ceramiques-gourmandes